Next Showsall Shows
23 Jan 2018
Melanie de Biasio
Festival Jazz des cinq continents
Marseille FR

Detail | Ticket On Site
Jan
23

Festival Jazz des cinq continents
Marseille
france
Ticket On Site
Detail 
23 Jan 2018
Erik Truffaz
Alliance Française de Jacmel
Jacmel HT

Detail | Ticket On Site
Jan
23

Alliance Française de Jacmel
Jacmel
haiti
Ticket On Site
Detail 
24 Jan 2018
Melanie de Biasio
La Source
Fontaine FR

Detail | Sold Out
Jan
24

La Source
Fontaine
france
Sold Out
Detail 
25 Jan 2018
Melanie de Biasio
La Passerelle
Gap FR

Detail | Ticket
Jan
25

La Passerelle
Gap
france
26 Jan 2018
Melanie de Biasio
Théâtre Durance
Chateau Arnoux FR

Detail | Ticket
Jan
26

Théâtre Durance
Chateau Arnoux
france
26 Jan 2018
Erik Truffaz
Institut Français En Haïti
Port-au-Prince HT

Detail
Jan
26

Institut Français En Haïti
Port-au-Prince
haiti

Detail 
26 Jan 2018
Hyperculte
Osteria la Fabbrica
Losone CH

Jan
26

Osteria la Fabbrica
Losone
switzerland

27 Jan 2018
Hyperculte
La Parenthèse
Nyon CH

Detail | Free Entrance
Jan
27

La Parenthèse
Nyon
switzerland
Free Entrance
Detail 
Bombers

Associés au batteur Mark Blakebrough (Brazen, etc.), Christian Pahud et Michel Blanc livrent avec « M\W » 8 titres célébrant les Moog et autres synthés vintage. Un bordel magnifique de sons synthétiques, marié avec intelligence au groove organique d’une vraie batterie. Des ambiances parfois glauques, parfois éclatantes de luminosité, pour une approche fondamentalement instinctive et sans limites fixées.

On entre ainsi dans « M\W » comme on pénètre dans une cathédrale de l’an 3000. Le disque évoque la bande-son d’un Odyssée De L‘Espace du troisième millénaire ; parfait pour une rave dans un saloon de la future époque hippie de Betelgeuse (« L’Hippocampe »), où l’on danse en transe au milieu des lasers multicolores (« Good Colors, Bad Shapes »). Le groupe explore aussi un langage plus concis, maitrisant par la même à merveille les codes d’une pop-rock plus directe (« M\W », « Overblowing »). Au final, « M\W » est un disque hyper-cohérent, qui dégouline du savoir-faire de ses créateurs.

En parallèle à quelques rares concerts suivant la formation du groupe (dont Impetus en 2012 et Paléo en 2013), Bombers a enregistré l’album sur une période de 4 ans (entre 2012 et 2016), entre Genève et Renens. « M\W » a été produit par le groupe lui-même, puis mixé par Jeremy Conne (Rosqo, Toboggan) et Christian Pahud.

Tour

Mar
29
Le Romandie
Lausanne
switzerland
Artist Information

Vitesse Records / Irascible

Represented by:
Théo Quiblier
theo@twogentlemen.net
Bombers

Artist Informations

Vitesse Records / Irascible

Represented by:
Théo Quiblier
theo@twogentlemen.net

Biography

Associés au batteur Mark Blakebrough (Brazen, etc.), Christian Pahud et Michel Blanc livrent avec « M\W » 8 titres célébrant les Moog et autres synthés vintage. Un bordel magnifique de sons synthétiques, marié avec intelligence au groove organique d’une vraie batterie. Des ambiances parfois glauques, parfois éclatantes de luminosité, pour une approche fondamentalement instinctive et sans limites fixées.

On entre ainsi dans « M\W » comme on pénètre dans une cathédrale de l’an 3000. Le disque évoque la bande-son d’un Odyssée De L‘Espace du troisième millénaire ; parfait pour une rave dans un saloon de la future époque hippie de Betelgeuse (« L’Hippocampe »), où l’on danse en transe au milieu des lasers multicolores (« Good Colors, Bad Shapes »). Le groupe explore aussi un langage plus concis, maitrisant par la même à merveille les codes d’une pop-rock plus directe (« M\W », « Overblowing »). Au final, « M\W » est un disque hyper-cohérent, qui dégouline du savoir-faire de ses créateurs.

En parallèle à quelques rares concerts suivant la formation du groupe (dont Impetus en 2012 et Paléo en 2013), Bombers a enregistré l’album sur une période de 4 ans (entre 2012 et 2016), entre Genève et Renens. « M\W » a été produit par le groupe lui-même, puis mixé par Jeremy Conne (Rosqo, Toboggan) et Christian Pahud.


On Tour

Mar
29
Bombers
Le Romandie
Lausanne
switzerland